The bande is un french groupe de covers of rock and blues totally dedicated to la bonne ambiance.

Tout commence en 2011 lorsque Bertrand Gruyer décide de réunir quelques amis sur scène pour fêter son anniversaire. L’instant est tellement mémorable qu’ils sont plusieurs à décider qu’il est hors de question que ça s’arrête là. Depuis lors, cette sorte de bande de potes en forme de groupe de rock n’en finit pas d’allonger la liste de ses reprises de rock et de blues en posant toujours cette même question ingénue à la face du monde : on faisait vraiment la fête avant d’inventer le rock ?

The demo

Concert Biron 2016


The images

The membres

BERTRAND GRUYER DIT LA GRUTHE

Guitare – Chant

Avant d’être très déçu par Philippe Val (sans parler de Patrick Font), il chantait toutes leurs chansons. Mais ça c’était au lycée et ça ne nous rajeunit pas, enfin, surtout lui. C’est plus tard qu’il a été frappé par le blues et encore plus tard qu’il est tombé gravement malade de Telecaster. C’est affreux de voir à quel point il ne rate jamais une occasion de chicaner les oreilles d’assistances les plus nombreuses possibles. C’est d’ailleurs comme ça que THE BANDE s’est montée. Ayant réunis quelques amis pour jouer avec lui à son anniversaire, il n’a plus été possible de les décoller. Bon, de toute façon, il s’en fout, c’est lui qui chante, donc c’est lui qui choisit les chansons…

ERIC MASSARELLI DIT MASSA, DIT LA RELLI, DIT LA CHAUSSETTE

Guitare

Massa c’est Route sissety sichte, l’empereur du yaourt, le bucheron du Périgord, l’autoroute des vacances. Quand il emmanche le rif à la six cordes, on se demande « c’est qui ce richard ? » et on y laisse les oreilles (dans le meilleur des cas). Voilà 25 ans qu’il se promène du swing au rock’n’roll, jouant avec des groupes, montant des spectacles… Dans The Bande on fait de la musique de bonne humeur et on n’oublie pas l’heure du dîner, donc il ne devrait pas repartir tout de suite.translate russian into english

STEPHANE POISON DIT LA POISE

Stéphane Poison – Guitare Basse

À la guitare basse, Stéphane Poison est là incognito. Dans son garage il y a des boutons qui s’allument partout. Grand prêtre de la musique électronique, Dj respecté, on peut se demander ce qui le pousse à trainer avec une bande aussi louche. Bien sûr, on sait que le garçon adore pousser les basses, on sait aussi qu’il n’est pas très fort en fermeture d’esprit. Mais l’explication la plus plausible reste celle qui fait le plus froid dans le dos : La Poise est une victime de plus de l’esprit de camaraderie, ce qui, à l’époque qu’on vit, est plutôt répugnant.

BORIS REHLINGER DIT LA LINGETTE

Harmonica

La légende dit que les harmonicas de La Lingette sont fait d’un bois qu’on ne trouve que sous le sabot des licornes. La légende dit aussi qu’il n’accepte de péter que dans des micros fabriqués avant la guerre (sans toutefois préciser laquelle). Donc, forcément, quand La Lingette se met à respirer dans son machin, ça force le respect, et même à l’occasion, une petite larme. N’empêche, ce qui n’est pas une légende, c’est qu’après dix ans sans y toucher, il a repris le ruine babine pour dire bon anniversaire à un pote et que depuis, ça s’appelle THE BANDE et ça colle sérieusement la banane.

FABIEN TROUILLARD DIT LA TROUILLE

Fabien – Batterie

Digne rejeton de toutes les sauvageries musicales réunies, La Trouille aurait de quoi la foutre. Sauf que l’effet civilisateur de The Bande est en marche, le rocher se sculpte, se polis, se roule, et comme qui dirait la double pédale de grosse caisse est en train d’entrer au catalogue des instruments de musique pour berceuses. Enfin façon de parler, on est quand-même pas là pour enfiler des perles.


LIEUX PUBLICS, LIEUX PRIVÉS, THE BANDE AIME JOUER, CONTACTEZ LES!


The contact